Rechercher
  • Mélissa

Pas sans son consentement !

Je vous partage une petite histoire adorable.


Dans une école argentine, a été donné un devoir aux enfants : proposer une fin alternative au conte de La belle aux bois dormants.

Agostina, 6 ans a fait cette génialissime proposition :  "La princesse se réveille au moment du baiser du prince, se met en colère et le repousse, parce qu'on n'embrasse personne sans son consentement".

Sur le dessin, la belle demande: "qui es-tu et pourquoi m'embrasses-tu?"



Une fin plus moderne et beaucoup plus respectueuse, qui rappelle la notion de consentement.

L'article original est ici : shorturl.at/iwIZ9


À bientôt,

Mélissa

10 vues