Rechercher
  • Mélissa

L'écoute de Carl Rogers

Mis à jour : 26 avr. 2019


"Quand j’ai été écouté et entendu, je deviens capable de percevoir d’un œil nouveau mon monde intérieur et d’aller de l’avant. Il est étonnant de constater que des sentiments qui étaient parfaitement effrayants deviennent supportables dès que quelqu’un nous écoute. Il est stupéfiant de voir que des problèmes qui paraissent impossibles à résoudre deviennent solubles lorsque quelqu’un nous entend."


Le conseil conjugal et familial a puisé sa source dans le travail de Carl Rogers, travail thérapeutique centré sur la personne, qui met en avant 3 attitudes fondamentales que le thérapeute doit montrer :


- la congruence : c'est à dire le fait d'être en accord avec soi-même, avec ses besoins, avec ses actions. Si le thérapeute fait preuve de congruence et d'authenticité, il créera un environnement propice à la congruence pour le consultant, sans mécanisme de défense.


- la compréhension emphatique : afin de créer un sentiment de confiance et de compréhension, le thérapeute va observer le monde avec les lunettes du consultant : il va essayer de se mettre à sa place et ne jamais le juger, lui donnant la sensation d'être compris, de ne pas être seul, de se sentir accompagné.


- l'acceptation positive inconditionnelle : le consultant doit avoir la sensation d'être totalement libre dans ce qu'il évoque, sans peur du jugement du thérapeute. La liberté d'expression est signe du climat de confiance instauré.


Carl Rogers partait du principe que la personne avait en elle des ressources et un potentiel infini auxquels elle pouvait se fier.

Le conseil conjugal et familial est tout aussi non directif, et centré sur vous et ce qui se passe en vous, plutôt que sur un symptôme.


Mélissa Levacic

Conseillère Conjugale et Familiale

Accompagnante relationnelle

Toulouse

24 vues1 commentaire