Rechercher
  • Mélissa

1+1=3 ... Kézako ?!

Mis à jour : 28 janv. 2019

Chaque être a besoin de sa moitié et paradoxalement de son indépendance. Trouver l'équilibre entre les deux est un des enjeux de la relation amoureuse.


Accompagnement relationnel - Conseil Conjugal et Familial - Toulouse

"Il est trop parfait, je te jure!"

Lors de la rencontre amoureuse, tout est beau, tout est merveilleux : les défauts sont vus comme des qualités, les amoureux sont en pleine lune de miel et ne peuvent se détacher l'un de l'autre. Durant cette période fusionnelle, les partenaires forment un tout, d'où l'opération mathématique douteuse : 1+1 = 1. Ils sont d'accord sur tout, ils ont les mêmes envies, les mêmes avis. C'est un passage normal et fondateur du couple.

En revanche, c'est une fois la lune de miel terminée, que les choses vont se complexifier. Hormis le fait que les masques tombent, les individus voudront s'affirmer et se construire individuellement, en dehors du couple. Dans cette tentative de rééquilibrage, le couple pourrait vivre ces premières crises existentielles.


De cette crise, le couple ne survivra pas toujours, les égos et volontés de chacun peinant à trouver un compromis.  En revanche, s'il survit, un nouveau fonctionnement conjugal se mettra en place sous la forme mathématique (correcte! ou pas?) : 1+1 = 2.  Chacun des partenaires pourra poser ses limites et ses besoins de manière claire, et continuer sa construction individuelle, dans le respect de l'autre.


Enfin, le fonctionnement du couple dit mature, sera sur un plan 1+1 = 3, le chiffre 3 représentant, 2 partenaires + leur couple. Dans cette dynamique, chacun pourra cheminer dans son évolution personnelle tout en continuant à nourrir son couple. Chaque individu travaillera son identité propre, de manière autonome, en s'enrichissant de l'autre sans pour autant le proclamer "son tout", en acceptant son soutien mais en lui laissant sa liberté. Car c'est en protégeant l'identité de chacun des partenaires, en gardant des frontières, qu'ils se sentiront respectés dans leur unicité. En parallèle, le couple se forgera peu à peu sa propre identité, sa propre culture avec ses rituels, ses amis...


Pour finir, n'oublions pas que le couple n'a pas uniquement besoin de limites internes. Des frontières vis à vis de l'extérieur, en particulier vis à vis des parents, et des enfants sont nécessaires pour pouvoir se construire et s'épanouir de manière unique, libéré des injonctions familiales. Cette notion de "frontière" est particulièrement éclairée dans le livre " 5 notions clés du bonheur à deux" des thérapeutes de couple Jean-Paul et Anne Sauzède.


Le couple est un organisme vivant, en perpétuelle évolution. Connaître l'existence de ces différentes étapes peut aider à prendre de la distance quand il y a des difficultés.


Mélissa Levacic

Conseillère Conjugale et Familiale

Accompagnante relationnelle

Toulouse

57 vues